30 octobre 2010

Happy trouvaille de la semaine #16 Andréa Francolino #Show Off


Digne héritier du Pop Art, Andréa Francolino reprend les rênes de l'art consumériste et conçoit ce qui pourrait être du "Warhol en 3D".
Critique de la société de consommation, Francolino s'attaque avec humour aux packagings qu'il parodie en travaillant sur les slogans et les figures mythiques contemporaines. Avec ironie, il cherche à montrer que le marketing tend à apporter plus d'importance au contenant qu'au contenu.

L'artiste italien projette sur les packagings une célébrité qui devient l'égérie d'une marque tournée en dérision : Fidel [Castro] devient "Lidl", Francis Bacon endosse le rôle de Mc Bacon, Liz Hurley mange des Ritz à défaut de manger au Ritz, Dash est promu par un Michael Jackson "Plus blanc que blanc", Silvio Berlusconi devient pour Durex un "Ex Dur", nos présidents sont sérigraphiés sur une série de boîtes de camembert,...

Encore une fois le couple marque/artiste apparaît tumultueux : inspiration généreuse et matière intrasèque du travail de l'artiste, la marque n'est pourtant pas épargnée. C'est le revers d'une liaison réciproquement intéressée mais résolument complice.

Francolino est exposé l'International Art Trade Gallery et était présenté sur SHOW OFF, le Solo Show en marge de la FIAC la semaine dernière.




28 octobre 2010

YouTube Play & le Guggenheim ont choisi un Frenchy!

Je vous parlais du concours lancé en juin dernier par le Guggenheim new-yorkais et YouTube (http://sohappyfew.blogspot.com/2010/06/youtube-collabore-avec-le-guggenheim.html).
Les 25 vidéos les plus créatives ont été élues et un Français, Pierre-Axel Vuillaume-Prézeau, est l'un des lauréats avec « Le Syndrome du Timide ». 23000 vidéos ont été reçues, et celle-ci est vraiment réussie.
L'art vidéo est déjà rentré dans les musées; cette initiative prouve-t-elle que le user generated content à un avenir artistique?



27 octobre 2010

FIAC + SHOW OFF

Quelques photos prises la semaine dernière à la FIAC et à Show Off, un solo show en marge de la foire où les galeristes ont le défi de présenter le travail d'un seul de leurs artistes.
Pas forcément des photos d'oeuvres que je trouve belles mais de celles qui montrent la vision que les artistes ont des marques.
D'autres photos également d'oeuvres surprenantes, car la FIAC est un peu notre cabinet de curiosités contemporain ...

à Show off, Francolino, "Plus blanc que blanc"

J. Wohnseifer, "Reimport"

Un tapis dont je ne me souviens que du prix... 13 000€
Pascal Pinaud, "Noir de style Matt Citroën"

chez Larry Gagosian...

Shaka

B. Toguo, "The African cocoa farmer, a bitter life"

Thomas Fougeirol, Untitled

Théo Mercier, "Le Solitaire"

Le pneu sculpté de Wim Delvoye

le pneu argenté de Sylvie Fleury

Jaume Plensa, "Nuria's white head"

avec Moretti, de la galerie Moretti& Moretti



16 octobre 2010

Happy trouvaille #15 Aaron Nace

Aaron Nace est photographe et artiste digital américain. Son but n'est pas seulement la performance Photoshop, mais la création émotionnelle. Retouvez-le sur son blog et suivez ses tutauriaux Photoshop (250$). Je vous invite en particulier à jetez un oeil sur ses self portraits, vraiment bien réussis... voici quelques exemples :


6 octobre 2010

Le street art fait des émules (encore!)

L’art urbain n’en finit pas d’inspirer de nouvelles méthodes de communication. Après les simulacres de graffitis, les happenings événementiels, la pub s’empare à présent du pochoir. Une entreprise comme Green Graffiti s’est même spécialisée dans le pochoir urbain : sur une surface encrassée par la pollution, on pose le pochoir dans lequel on a découpé un message ou un logo et on passe le tout au K’a’rcher.


Là où le concept est fort, c’est qu’il est à la fois arty et écolo. Des marques comme Domino’s Pizzas, Elle ou Starbucks ont déjà testé cet outil de comm’ peu onéreux et doublement efficace. La communication est maîtrisée, ciblée, originale, durable, green et l’image de marque n’en est qu’améliorée.
Le plus simple est de découvrir le concept en vidéo :