29 septembre 2011

Le message d'amour de Lancel à Dali

Peu avant l'inauguration de sa nouvelle boutique sur les Champs, la Maison Lancel a présenté à la Galerie des Galeries la «Daligramme collection» : une collection de 8 sacs en forme d'hommage à l'amour que Dali porta à Gala, son amante et sa muse.

La marque de maroquinerie de luxe s'est inspirée pour cela de l'alphabet composé des 8 symboles d'amour inventés par Dali, les «Dalígramas» :

Cette ligne de sacs blasonnés évoque d'après Lancel les thèmes de l’art, de l’amour et de la mode, teintés de l'esprit surréaliste du Maître : «La collection Daligramme incarne l'essence même de la légèreté à la française, une impertinence éternelle, une irrévérence hors du temps .»



Un site dédié a été créé pour l'occasion : http://www.daligramme.com/fr/. L'internaute a même la possibilité de déclarer sa flamme dans une lettre surréaliste à compléter et à envoyer.

"Gala était la femme que j’ai peinte avant même de la connaître."


14 septembre 2011

Arty birthday BIC !

Le plus célèbre des stylos à billes fête cette année ses 60 ans. Déjà habituée à s'encanailler et à se réinventer grâce à l'imagination d'artistes ou de designers, BIC s'entoure cette année d'artistes venus de tous horizons : littérature, mode, graphisme, design...


Encore plus légitime que certaines autres marques pour s'offrir un arty birthday, Bic a génialement stimulé depuis quelques années nombre de créateurs :

L'Anemone Lamp de P. Ulian :


Le "daisy vase" imaginé par J. Termeer et J. Giffin :

Lampe Volivik 50 d'Enpieza :


Présentée au Musée des marques de Notting Hill, "La jeune fille à la perle" entièrement dessinée au BIC ... :



7 septembre 2011

Louboutin fait un pas de plus vers l'art

Après ses shoots à la manière de natures mortes en 2010, la célèbre marque aux semelles rouges communique cette année en introduisant ses chaussures à de grands classiques de l'histoire de l'art. C'est de nouveau le photographe américain Peter Lippman qui est l'auteur de ces réinterprétations publicitaires, avec 8 grandes toiles classiques revisitées. De quoi convaincre les derniers irréductibles que les Louboutin sont bien elles-mêmes de petits chefs-d'oeuvre...


Inspirée de Georges de la Tour, La Madeleine aux deux flammes :

Inspirée de James Whistler, Arrangement en Gris et Noir :